• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
(204 votes )

La grève de l’hiver ’60 constitue un moment clef dans l’histoire du mouvement wallon : c’est le syndicaliste André Renard qui réalise la synthèse entre les revendications socialistes et l’émergence d’un sentiment régionaliste. Mais à cette époque, l’affirmation fédéraliste reste timide. Il s’agit de ne pas effrayer, de ne pas brusquer les organisations sociales et les partis politiques, toujours unitaires. Et puis le projet n’est pas encore très clairement défini : pour éviter la domination flamande, il faut découper le pays, mais selon quels critères ? Des communautés de langue et de culture ? Ou des territoires économiquement cohérents ? Les discours hésitent….